Vous avez l'âme d'un combattant ?

Sanda

Boxe chinoise

Le Sanda, appelé également "boxe chinoise", constitue véritablement l'art du combat dans l'une des formes les plus complètes : coups de pieds, coups de poings, projections, lutte, etc.

Qu'est ce que le Sanda ?

La boxe chinoise, aussi appelée Sanda ou Sanshou, constitue véritablement l’art du combat. Il rassemble les applications du kung fu avec partenaire : coups de pieds, coups de poings, projections, lutte, etc.

Sanda signifie combat libre, cette forme de combat sportif a été créée à Pékin en 1988. En fait il était déjà pratiqué depuis une vingtaine d’années, notamment à Hong Kong. Le Sanda associe les techniques de frappe de la boxe et du kung-fu avec la lutte. Les combattants s’affrontent sur une estrade de huit mètres de côté. Ils sont vêtus d’un short, d’un tee-shirt et portent un casque, des gants de boxe anglaise, des protèges tibias, des protèges pieds et un plastron.

En vue de créer un mode de combat rapproché, les Chinois codifièrent le Sanda sous la forme de quatre groupes basiques martiaux :

da (frapper) : poing, paume, coude, doigts, tête ;
tui (shooter) : kick, balayage, genou ;
shuai (projeter) : lutte, projection, chute ;
na (saisir) : saisies, clés, soumission.

Les combats se déroulent en deux ou trois reprises de deux minutes chacune. Le Sanda fait partie des disciplines de la Fédération Belge de Wushu.

L’équipement : gants de boxe à fermeture velcro, plastron réversible noir et rouge, casque similaire à celui de la catégorie amateur de boxe thaï, short et protège tibias avec mousse aux pieds liées.

Sanda =

Le Sanda se conforme donc à un format de kick boxing introduisant le début de certaines règles et de protections. Si vous êtes assailli de coups, la plupart des styles martiaux peuvent faire face à ces situations aisément surtout lorsque vous êtes en position debout.

En effet, être à terre pour un temps indéterminé vous rend complètement vulnérable dans une situation réelle de combat et les risques sont exponentiellement multipliés.

Le Sanda se traduit par les pieds poings projections sans soumission ni combat au sol. À l’origine l’utilisation de coudes et genoux était autorisée lors des rencontres intermilitaires, mais ils furent interdits pour la version sportive officielle internationale lors des premiers championnats du monde en 1991.

L’essor du Sanda n’a pris toute son ampleur que depuis 2003. Il y a eu énormément de rencontres professionnelles. Aujourd’hui, des rencontres au sommet ont lieu comme le Sanda King organisé par les Chinois. De surcroît, des rencontres interstyles se sont déjà déroulées avec succès et les médias en font des événements exceptionnels.

Dernières news

taichi4 News

La rentrée pointe le bout de son nez

La rentrée est à nos portes et vous recherchez une activité sportive pour vous ou pour vos enfants ?

Lire plus
LYL-demo-team Spectacle

9ème Festival des Arts Martiaux à La Hestre [Vidéo]

Le 15 novembre dernier, notre école a présenté son spectacle de kung fu, de tai chi et de sanda lors du 9ème Festival des Arts …

Lire plus
sanda3 Compétition

Coupe Francophone de Wushu 2014 / Amaury Feuillaux (70-75kg) [Vidéo]

Vidéos de notre combattant, Amaury Feuillaux (casque noir), classé 2ème, lors de la Coupe des écoles francophones de Wushu, le 11 octobre 2014. Catégorie 70-75kg

Lire plus
openflanders2013_featured Compétition

Open Flanders Wushu Cup 2013 [Photos]

Photos de l’Open Flanders Wushu Cup 2013 qui s’est tenu le 28 avril 2013 à Dendermonde.

Lire plus
openflanders2013_35 Compétition

Amaury Feuillaux, champion de Belgique de Sanda 2013 ! [Vidéo]

Vidéos de notre combattant, Amaury Feuillaux (en rouge), vainqueur du Championnat de Belgique de Wushu / Open Flanders Wushu Cup, qui se tenait le 28 …

Lire plus
sanda_carnieres2005_featured Photos

Shooting Sanda à Carnières !

Découvrez le sanda, appelée également « boxe chinoise », à travers ces quelques photos !

Lire plus
Maître Lu Yun Ling
7ème Duan

Qui est maître Lu Yun Ling ?

Qui est maître
Lu Yun Ling ?

7ème Duan de Kung Fu Wushu et de Tai Chi Chuan, maître Lu Yun Ling possède à son actif une carrière d'acteur et de chorégraphe des combats dans plusieurs films de kung fu chinois. C'est en 2000 qu'il décide de s'installer en Belgique pour y fonder son école avec pour objectif de diffuser les arts martiaux chinois en Europe.